... j'ai momentanément choisi.
Je cours.

A celles qui s'étonnent, j'explique.
Je me suis inscrite à La Parisienne, une course féminine qui soutient la lutte contre le cancer du sein. Pour chaque inscription, 1 euro est reversé à la Fondation pour la Recherche Médicale. La couleur de la course, c'est le ROSE (ça fait vibrer quelque chose en vous, non ?)

Inscrite sur un coup de tête, un coup de coeur. Une de mes collègues a proposé que notre entreprise sponsorise une équipe. Très bien. Il fallait justement que je monte un projet "teambuilding", l'opportunité déjà packagée s'offrait à moi.

Course.jpgCourse-2.jpgCourse-3.jpg
 
Je n'ai JAMAIS couru. Skié, nagé, dansé, fait du vélo, oui - jamais sous contrainte de performance, toujours pour le plaisir. A petites doses, en amateur.

La course à pied, le jogging, m'ont toujours rebutée. Mon époux marathonien s'efforce depuis bientôt 20 ans de me convaincre. La seule phrase "Ca te ferait du bien" a toujours suffi à me faire hausser les épaule et tourner les talons. Fâchée.

Et voilà que je me suis engagée. Pour la Fête des Pères, l'époux en question reçoit le magnifique cadeau de devoir coacher sa femme - pas une mince affaire, croyez-moi (ni la femme, ni le coaching !)...

Au premier entraînement (6km), j'ai marché 30 minutes, trottiné péniblement 23... En fractionné. Baromètre de l'humeur au plus bas.
Hier soir, tendance inversée : 29:30min de jogging, 17 minutes de marche, sur le même parcours, toujours en fractionné. L'optimisme me gagne.
Et c'est promis, je ne ferai pas un relevé de performance à chaque sortie.

L'événement (www.la-parisienne.net) a lieu le 16 septembre. Le 17, je me remets à broder pour de vrai.

En attendant, j'alignerai bien quelques croix par ci, par là, et je compte sur vos encouragements.

Des amateurs pour me rejoindre ?



Bonne journée,
VALIE

Retour à l'accueil