Première promenade

Je suis allée en pélerinage à midi. Oh, pas très loin, à quelques pas même, rue Raymond Losserand, où j'ai habité deux-trois ans (dans ma première jeunesse professionnelle). 

 

 

J'avais oublié la rue des Thermopyles,  et tout le pittoresque un peu délabré du quartier environnant, réhabilité à force de batailles entre la grande Ville de Paris et les petites associations des riverains. 

J'ai découvert, rue Didot, le Chateau-ouvrier, entouré de ses petits pavillons, contestés par certains, admirés par d'autres.  Bien entendu, de retour devant mon écran, je me suis jetée dans une quête éperdue d'informations sur le sujet...

 

J'ai déniché rue du Château, l'enseigne Michèle Wilson qui vend de superbes puzzles en bois, reproductions d'oeuvres d'art. Dans la vitrine, certains de ces puzzles (de petite taille, malgré le nombre de pièces) étaient joliment encadrés : image reconstituée quasi dans son intégralité, hormis quelques pièces "flottantes" disposées artistiquement ça et là.   

 

 

 

 

 

Deuxième promenade

 

 

D'un tout autre genre. Surf sur la toile. Je ne couds ni ne quilte, mais j'aime les tissus, leur tissage, leur imprimé, leur utilisation - au même titre que j'aime la porcelaine sans avoir ni tour, ni moule, ni four... 

Sur e-bay, j'ai trouvé une boutique "emeraldcityfabricandcraft" qui offre dans la description de ses Charm Packs un lien vers la brochure (en format PDF) de chaque collection présentée.
 
 
 
C'est comme feuilleter le catalogue d'une exposition à laquelle on n'ira pas - mais dont on voudrait tout de même savoir quelque chose ! Et sans gros effort, confortablement installée devant son ordinateur, on visite...
 
 
Eventuellement, on peut même acheter, les prix me paraissent tout à fait compétitifs.
 
Parfois je craque, la convoitise est la plus forte, et j'achète un petit bout de tissu. 
Pour le plaisir.
Dans 99,9% des cas, je n'en ferai rien, je me contenterai d'ouvrir ma boîte à tissus et regarder mes petits bouts d'étoffe de temps à autre.
 
 
 
Parfois, j'en fais quelque chose.  
 
Et si le tissu me plaît vraiment, je récidive !
  
  
  
  
  
  
Je m'en vais maintenant me promener un peu du côté de mes dossiers...
Valie

 

 

 

 

Retour à l'accueil