Je rêvassais en étendant mon linge samedi matin au soleil frileux de mars. Me venaient à l'esprit ces modèles de point de croix "de naissance", représentant une layette bleue ou rose (ou jaune poussin ) séchant à la brise ... 

Extraordinaire puissance d'évocation : sucre, câlins, dentelles...

Réflexion faite, dix-huit ans et quelques bébés montés en graine plus tard, la vision d'un séchoir-parapluie est beaucoup moins attendrissante, quand plus personne à la maison ne mesure moins d'1m65...

 

Quand la dernière-née, déguisée en guêpe punk, prend son tour à la corde à linge, force est de constater que l'impact d'une collection de chaussettes T.45 est beaucoup moins chargé en émotion que celui d'une guirlande de brassières T. 3 mois...

C'étaient les réflexions d'un week-end pendant lequel pas la moindre petite croix ne vit le jour sur la toile. 

Valie

 

Retour à l'accueil