Donc, je rentre de vacances et le prunus est majestueusement en fleurs au fond de mon (petit) jardin. "Du rose !", me direz-vous, "voilà qui convient à merveille à tes envies Pompadour d'il y a quelques semaines."

Et bien, figurez-vous que mon envie de rose m'a passé pendant mes vacances en noir & blanc (et gris).

Pas du tout à cause de la couleur du ciel (qui se confondait si subtilement avec celle des pistes), mais parce que j'ai subi d'autres influences.

D'abord, je me suis consciencieusement acquittée de mes devoirs de vacances : broder a minima le motif désigné.

Voilà qui fut fait, en vert 3021 (pas très rose...) :

Ensuite, lors de mes virées à Megève et à Sallanches, j'ai acheté quelques mètres de galons aux couleurs locales, qui n'ont rien de pastel (mais se marient fort harmonieusement avec les couleurs du BAM, on restait dans l'ambiance).

 

Enfin, mon retour, m'attendait (chouette alors !) dans la boîte aux lettres un certain nombre de grilles achetées sur e-bay, qui complétées par les autres grilles américaines trouvées (en solde) à La Compagnie des Aiguilles de Sallanches, n'ont pas plus ravivé mes aspirations romantiques de février, disparues dans la brouillasse savoyarde.

Rien n'est perdu cependant. Car la veille de mon départ, j'avais reçu cette jolie grille de Sheepish Designs - que j'avais bien été tentée de mettre dans ma valise - et à laquelle je m'attaquerai à l'occasion (après, cependant, la réalisation du modèle La-D-Da prévu pour célébrer la Pentecôte - on en reparlera).

***

L'image (à défaut du mot) de la fin aujourd'hui, c'est celle de l'état d'avancement de ma version du BAM, le dimanche 4 mars 2007, vers 16H00.

Pour cause de reprise professionnelle et scolaire, j'arrête sa progression dans les jours qui viennent. Remise à niveau au retour d'Avoriaz.

Valie, qui se remet péniblement à la tâche

  

Retour à l'accueil