***********************************************************************************

Tout commence par des fleurs dont le rouge profond et velouté des pétales me tape dans l'oeil. Justement, Cécile m'a offert une échevette de soie Vikki Clayton rouge andrinople (traduction chic de Turkey Red) en 2007. Comme je suis ultra-pressée de commencer, je me rue quasiment sur Quaker Holly, un petit modèle gratuit récemment téléchargé sur le site de  The Workbasket. Une fois les points posés, le résultat me déçoit un peu : les feuilles sont d'un vert trop cru sur la toile vanille un peu trop jaune, la soie rouge semble avoir perdu son bel éclat lustré. J'ai vu de magnifiques ouvrages ornés de perles minuscules sur différents blogs, j'essaye donc d'arranger les choses de cette manière. C'est mieux, mais pas encore ça. Reste la finition : pinkeep ou coussinet ?
This is how the story begins : the dark velvety colour of these flowers strikes me as being the most beautiful red ever.  As it happens,
Cécile gave me some lush Turkey Red silk by Vikki Clayton in 2007.  I have an urge to stitch this colour asap and as I have only recenty downloaded the Quaker Holly pattern from the Free section of The Workbasket , I start on impulse. Once I am done with the stitching, I am slightly disappointed with the result : the leaves are decidedly the wrong shade of green, the linen is somewhat too yellowish, the lovely red silk seems to have  lost its luxurious sheen.  I have admired projects enhanced with tiny beads on various blogs, I decide to try my luck. Better, but I am still frustrated. Maybe the finishing will do the trick. Pinkeep or pillow ?



L'appréhension que j'éprouve à chaque fois que je dois me lancer dans la couture, aussi simpliste soit-elle, fait pencher la balance du côté du pinkeep. Je sors mes épingles à gogo, et bien sûr, rien ne convient. Bref, l'opération commence à ressembler à Waterloo-morne-plaine... Heureusement, heureusement, j'ai le ruban et le tissu qu'il faut ! Je me décide finalement pour un porte-épingles sans épingles, et voilà le résultat.
Clouté, emperlousé, très Noël, mon n-ième pinkeep me plaît bien !

 Even the most basic sewing sends me in a sweat, I thus easily opt for the pinkeep. I take out my several boxes of pins and of course, nothing can satisfy. Looks like we are having a remake of the Battle of Waterloo, seen from the French side. Thank God, I have the right ribbon and backing material ! I eventually decide I will make a pinkeep without pins. And here is the result.
Studded, beaded, Christmassy - I quite like my umpteenth pinkeep !






Retour à l'accueil