Il y a des occurrences qui tiennent quasiment du miracle : après de longues semaines de perturbations ferroviaires, jeudi soir dernier, le conducteur de train qui devait être amoureux et pressé de retrouver sa belle, m'a ramenée chez moi en un temps record.  Pour rajouter à mon euphorie, une enveloppe rebondie m'attendait à la maison. Une enveloppe postée le lundi précédent du Québec, et qui avait, malgré une météo défavorable, traversé l'océan en 3 jours ! [On se rappellera que le franchissement des Ardennes peut être bien plus pénible...] Dans cette enveloppe, il y avait un coussinet aux dimensions généreuses, et une trie-fils, tous deux  joliment brodés par Ann, sur un thème "oiseaux" plutôt en vogue  ! La dame-aux-chats s'était immédiatement placée sur les rangs quand Cécile et moi avions annoncé la fin de notre "contrat" franco-belge, et nous nous étions mis d'accord sur un échange outre-Atlantique en janvier.  

Miracles happen, they do. Suburban trains have been running irritatingly late over the past months, if running at all.  However, on Thursday night, the conductor must have been in a hurry to meet with his beloved, and I was back home in no time. To add to my feeling of exultancy, there was a promising fat envelope waiting in my mail box. An envelope dropped in the mail in Quebec on Monday, which had braved the elements and reached me in as little time as 3 days. It contained a pillow of rather generous proportions and a thread-ring, both adorned with lovely and rather fashionable (!) birdie designs stitched by Ann. When Cécile and I had announced that our Franco-Belgian "contract" had come to an end, Ann (and her cats) had immediately jumped to the occasion and suggested a transatlantic exchange, to take place in January.

 



 

Autre raison de se réjouir : ma propre contribution à l'échange, également remise aux bons soins de La Poste lundi,  est arrivée dans l'extrême froid canadien dès le vendredi. A suivre dans un prochain article. 

Another reason to rejoice is the fact that my own part of the exchange, entrusted with the Post Office on Monday, reached cold, cold Canada (-40°C !) on Friday. More pictures in the next post.


Retour à l'accueil